Les POIDS du Balancier

Couverture de "Les POIDS du Balancier"

Un équilibre est chamboulé à l'arrivée d'un nouvel objet.... roman à issues positives.

Une femme cherche à donner une âme à sa maison, n'ayant pas de bien qui remplit cette fonction à ses yeux. Elle achète une vieille horloge et met tout en place pour l'accueillir. Après de nombreux efforts, elle se rend compte que son investissement la renvoie à des manques, comme son équilibre du moment. Cela l’amène à une réflexion sur les limites de l'adaptation à des fins d'adoption...

Cependant, le partenariat ne peut se construire à sens unique. Se met alors en place une stratégie d’analyses et de réalisations personnelles pour en corriger le ton.

 

Roman - Papier ou Ebook      Disponible dans toutes les excellentes librairies, en grandes surfaces et en ligne !!!!

Livre de 62 pages - broché : 8 euros 90 - Ebook : 4 euros 99.

 

Très largement référencé, logiquement et merci ! 

Chez l'Editeur www.editions-saint-honore.com,

Amazon.fr, fnac.com, lechapitre, nolim, cultura, passion culture, dilicom, decitre, lefuretdu nord,... regardez !

https://www.amazon.fr/poids-du-balancier-Odile-Echard-Ponsonaille/dp/240...

https://www.facebook.com/odile.eponsonaille

 

Remerciements à l'éditeur du livre pour le pari engagé, les dialogues développés.

 

Avis lecteurs : 

20160811- Démarrer d'une pendule et se retrouver comme elle, l’âme d'une maison avec tout ce que cela comporte (...) où l'on doit trouver son rang : c'est subtil ! La philosophie est très particulière, cela m'a plu. A l'avenir, les objets n'auront plus la même signification. Bon courage pour les autres livres"- Mme P JC

20160722-Le roman de Odile Echard-Ponsonaille est à lire absolument ! Original, délicat et décalé, c'est un vrai bijou !-ADStCA

20160711-J'ai aimé votre livre pour sa richesse, vitesse et humour. Cependant, votre page * a une légende non pertinente, à mon avis. Il ne s'agit pas d'une enquête mais plus profondément d'une quête !. Merci à vous, bonne continuation."EEM

20160621-Ce n'est pas possible, vous avez passé la tête dans mon équilibre ! Pardon, dans cet équilibre... Merci pour ce texte, qui fait tant de biens. AE

Année: 
2016
extrait: 
Dans la zone de tri d’une recyclerie, un carton volumineux, à même le sol, gardait les arrivées. Le gestionnaire le trouvait bien pratique ce carton. Il se comportait comme un séparateur pour les autres contributions des fournisseurs et isolait ce savant fatras de la dalle de stockage. Equilibre et limite étaient ses activités. Equilibre comme limite se devaient de se décliner au singulier. En effet, tant sa forme que son épaisseur en imposaient. Il se suffisait à lui seul et rien ne débordait de son entité, contrairement aux habitudes du lieu. Cet emballage trônait ainsi en périphérie de l’atelier, comme un carrefour de contournement. Son rôle, non avoué, de délimitation de l’espace, lui attribuait une légitimité construite, mais non identifiée…